Cette pièce, qui offre une large vue directe sur le Jardin National, occupe la plus grande partie de la façade du premier étage. Six grandes baies vitrées éclairent abondamment les lieux, et une porte-fenêtre conduit à la terrasse qui recouvre le portique de l'entrée principale.

Les deux vieilles cheminées de marbre sont flanquées de quatre vitrines éclairées. L'on peut admirer dans deux d'entre elles de magnifiques exemples d’orfèvrerie en argent de la Grèce moderne, des ceinturons, des boucles de ceinture, des pendants d'oreille, des tabatières et des cartouchières, prêt du Musée Bénaki. Dans les deux autres vitrines sont exposés des vases de l'Antiquité, des lécythes, des statuettes et d'autres objets remontant à l’ère mycénienne, à la période géométrique et aux époques corinthienne, béotienne, attique et hellénistique, gracieusement mis à disposition par le Musée archéologique.

Les murs du Grand salon sont ornés des tableaux "Acropole" de Th. Lazaris, "Sounion" de K. Volanakis, "Le jeune élève" de F.-H. Drouais, de portraits et d'autres tableaux de B. Bokatsiabéis, de B. Hadzis, d’A. Fokas et de Allieri. Celui qui se distingue le plus est un grand tableau, œuvre non attribuée, représentant la reine Amalia jeune fille.