BIographie


   
 
 
   

Constantinos Stephanopoulos est né à Patras le 15 août 1926. Il fit ses études de droit à l'Université d'Athènes et exerça en tant qu’avocat de 1954 à 1974, en tant que membre du Barreau de Patras. Le début de sa carrière politique date des élections de 1958, pour lesquelles il fut candidat avec l'Union Radicale Nationale (ERE), et il fut élu la première fois député de l'Achaïe en 1964. Il fut réélu député de l'Achaïe avec la Nouvelle Démocratie (ND) lors des élections de 1974, de 1977, de 1981 et de 1985. Il exerça aussi les fonctions de Secrétaire du Groupe parlementaire et de Porte-parole parlementaire de 1981 à 1985.

En 1974, il participa au gouvernement d'Union Nationale de Constantinos Karamanlis en tant que Vice-Ministre du Commerce. Pendant les sept années suivantes, il fut membre des différents gouvernements de la Nouvelle Démocratie en tant que Ministre de l'Intérieur de novembre 1974 à septembre 1976, Ministre des Services Sociaux (septembre 1976-novembre 1977) et Ministre de la Présidence du Gouvernement (de 1977 à 1981).

Constantinos Stephanopoulos quitta la Nouvelle Démocratie en août 1985 et fonda, le 6 septembre de la même année, le parti du Renouveau Démocratique (DIANA). Il fut élu député de la Première circonscription d'Athènes en 1989, demeurant à la tête de ce parti jusqu'en juin 1994, date à laquelle celui-ci suspendit son activité.

En vue des élections présidentielles de 1995, le parti du Printemps Politique (POLAN) proposa et soutint le candidat Constantinos Stephanopoulos, qui, bénéficiant également de l’appui du Parti Socialiste (PASOK) fut élu le 8 mars 1995, au troisième tour, à 181 voix, cinquième Président de la République Hellénique depuis le retour de la démocratie en 1974 et le rétablissement de la république.

Constantinos Stephanopoulos succéda à Constantinos Karamanlis le 10 mars 1995. Il fut réélu à la Présidence le 8 février 2000 au premier tour de scrutin, obtenant 269 voix sur 298 députés présents, et demeura Président de la République hellénique jusqu’au 12 mars 2005.

Il reçut de nombreuses décorations et fut honoré des distinctions les plus élevés de plusieurs États étrangers, et il est également citoyen d’honneur de nombreuses communes et municipalités de Grèce.